[LOGEMENT] - Veille.- ANAH.- Rapport d’activité 2018 : une année record

par Guilhem GIL - Maître de conférences à Aix-Marseille Université
Affichages : 39

Agence nationale de l’habitat, Rapport d’activité 2018. 

Selon le rapport d’activité publié courant juillet 2019 par l’ANAH, 2018 aura été une année d’activité record, avec près de 700,4 millions € d’aides distribuées et 94 081 ménages aidés, soit une augmentation de +16,5 % par rapport à 2017. 

Ces sommes se répartissent de la manière suivante : 

-
624,3 millions € aux propriétaires pour le financement de leurs travaux ; 

-
59,9 millions € pour l’ingénierie (études, suivi-animation d’opérations programmées, etc.) ; 

-
13 millions € pour les opérations de résorption de l’habitat insalubre (RHI) 

-
et, enfin 3,2 millions € d’euros pour l’humanisation des centres d’hébergement. 

En matière de copropriétés, le rapport fait état de la mise en place, dans le cadre du plan Initiative Copropriétés, de plusieurs nouvelles aides financières pour les collectivités territoriales ainsi que de l’amélioration des aides existantes pour les syndicats des copropriétaires. 

Sont également rappelées les activités de promotion de certifications professionnelles ainsi que les actions en faveur de l’inscription des copropriétés dans des référentiels de bonnes pratiques. 

Le rapport souligne également que 2018 a connu une avancée très significative du registre des copropriétés avec l’immatriculation, fin 2018, de 310 189 copropriétés (contre 138 737 en 2017) et l’existence de 31 459 comptes de télé-déclarants actifs (dont 24 538 comptes de syndics bénévoles). 

Dans le domaine de la requalification de l’habitat privé et de la redynamisation des quartiers anciens, le rapport indique que le lancement du dispositif Action Cœur de Ville et l’adoption de la loi ELAN ont constitué deux faits marquants pour l’activité de l’ANAH. Dans le cadre du programme Action Cœur de Ville, les 222 villes sélectionnées ont toutes signé leur convention avec l’État et les différents partenaires. S’agissant de la loi ELAN, le rapport souligne l’apport que représente l’Opération de revitalisation du territoire (ORT) destinée, au terme de la phase dite d’initialisation des conventions-cadre, à être le contrat intégrateur du programme Action Cœur  de Ville.